Bio Flash

Bio Flash explore des procédés industriels de mise en forme thermomécanique pour transformer des ressources dévalorisées de la biorégion, en matériaux monomatières. Les matières premières biosourcées et l’unique étape des processus de transformation permettent d’obtenir des matériaux avec un faible impact environnemental.

Intéressé par ce projet ?

Contacter Atelier Luma

Explorer des processus industriels pour transformer des ressources dévalorisées en matériaux avec une identité locale forte et un impact environnemental limité

Bio Flash développe des matériaux biosourcés et performants à l’impact écologique minimal. Toute production actuelle a un cycle de vie dont l’impact environnemental est évalué selon sa source de matière première, ses étapes de transformation, son utilisation jusqu’à sa destruction.

Pour optimiser le cycle de vie d’une production de matériaux, les designers de Bio Flash explorent les propriétés des ressources locales et durables, pour les mettre en œuvre dans des processus industriels de transformation en une seule étape.

Les designers ont identifié dans la biorégion des matières premières dévalorisées qui peuvent être transformées en matériaux par des processus thermomécaniques, sans nécessiter l'ajout d’autres composants. L’extrusion, la thermocompression, l’injection, la compression-transfert ou le frittage flash utilisent la chaleur et la pression pour modifier la structure de la biomasse utilisée et permettre sa transformation en un matériau monomatière.

Bio Flash explore les propriétés et composants des coproduits organiques des filières agroalimentaires tels que les tourteaux (résidus compressés) des productions d’huiles d’olive et de tournesol, et la laine des élevages de moutons. Les recherches portent également sur les plantes invasives habituellement détruites, et le sel abondant dans la région.

A l’issue des processus de transformation, Bio Flash obtient des matériaux souples ou solides. Ils peuvent être utilisés dans production de panneaux ou d’objets moulés qui conservent les caractéristiques de la matière première. Ainsi, par leur couleur et leur texture, les matériaux issus de ce projet ont une identité visuelle et tactile intrinsèquement liées à la biorégion.

En partenariat avec des laboratoires de chimie agro-industrielle et de chimie végétale, le projet Bio Flash expérimente la mise en œuvre de biomasses provenant d’autres sources animales ou végétales. Les designers mettent en place localement des circuits qui connectent plusieurs filières, de l’agriculture à l’industrie, pour envisager des productions responsables des matériaux à faible impact environnemental.

Participants au projet

  • Atelier LUMA

    Arles, France

  • LCA CRT CATAR

    Toulouse, France

  • Agromat

    Tarbes, France

  • SinterMat

    Montbard, France

  • Vegeplast

    Tarbes, France

  • IMT Mines d'Alès

    Alès, France

X

S’inscrire à la newsletter

* Obligatoire

Informations personnelles
Langue

Votre adresse mail renseignée par le biais de ce formulaire est traitée par Luma/Arles, en sa qualité de responsable de traitement, afin de vous envoyer notre (nos) lettre(s) d’information lorsque vous y avez consenti. Vous avez la possibilité de vous opposer à ce traitement en écrivant à l’adresse suivante : privacy@luma-arles.org ou en cliquant sur le lien de désinscription en fin de mail. De plus amples informations, notamment sur vos droits, sont disponibles dans notre Politique de confidentialité.